hello
economik
Portail d'informations générales et d'actualités - principalement économiques et de tout autre ressort -
sur la Province du Kongo Central, porte d'entrée en R.D.Congo depuis l'Océan Atlantique...
Quid de Nous? Contact ECO-Actus Politik-Actus Echos Société ECO-Formation Documentation
BIENVENUE
Ce Grand Programme de familiarisation et restructuration de 50.000 ménages œuvrant dans Huile de palme, Manioc et riz au Kongo Central 
avec PDPC - Que retenir?

Jeudi 06 septembre 2018 Par Didier VEKA
bonjour
bonjour
bonjour

Dans la province du Kongo Central, est développé un des fantastiques projets, financé par la Banque Mondiale sous CFEF – PDPC et mis en œuvre par la SNV, cette ONG néerlandaise expérimentée dans ce genre de programme. Il s’agit de 6 pôles choisis pour le développement agricole dans 3 différentes filières qui sont Huile de palme, Manioc et Riz. Ces pôles sont Tshela, Lukula, Boma, Kimpese, Mbanza-Ngungu et Inkisi. Du moins, ce programme a été lancé en phase préparatoire depuis 2016.

Selon les informations à notre possession, se référant à quelques préoccupations relevées par notre rédaction, il se dégage que le projet va son bon train. Il en résulte, d’ailleurs, que la construction des plateformes agroindustrielles démarrerait avant la fin de cette année 2018. Elle partirait de celle programmée à Lukula qui sera chargée de l’usinage du riz, du manioc et de l’huile de palme. Aussi, afin de s’assurer nettement que cette infrastructure ne souffrirait pas d’insuffisance en fourniture de courant électrique, des travaux de renforcement en énergie des cités de Lukula et Tshela avaient d’ores et déjà débuté depuis février 2017. Aussi, devra-t-on noter, les travaux du poste de Muenge seraient achevés, suivant la programmation au premier trimestre 2019.

Et alors, quant à la structuration des ménages agricoles, à ce jour, environ plus de 26.000 ménages sont regroupés en 271 organisations paysannes, identifiées et structurées en coopératives. Il sied également de renseigner que la moyenne des femmes a atteint 30% par rapport aux 40% attendus.

ET, enfin, s’agissant des pistes de dessertes agricoles, sur un objectif de 500 km à réhabiliter, le PDPC a réceptionné 545 km pour 22 pistes réhabilitées.

Et qu'en est-il donc du côté de l’impact direct !


Voilà que grâce à ces travaux, 4 constats merveilleux peuvent bien être relevés et cités, à savoir :

(1) une réduction du temps de trafic,
(2) une diminution des coûts de transport,
(3) une création des services économiques, et
(4) un meilleur accès aux infrastructures sociales par les riverains.

hello
1
Contact : +243824713084 (phone&whatsapp) - economik18@gmail.com NOUS REJOINDRE SUR RESEAUX SOCIAUX





Devinettes  
De quoi,
de qui s'agit-il
dans ces images ?
Répondez via WhatsApp : +243824713084
Contact : +243824713084 (phone&whatsapp) - economik18@gmail.com NOUS REJOINDRE SUR RESEAUX SOCIAUX
hello
Retour à la Page d'Accueil ©ECONOMIK webDesigned