hello
                                               
hello
economik
Portail d'informations générales et d'actualités - principalement économiques et de tout autre ressort -
sur la Province du Kongo Central, porte d'entrée en R.D.Congo depuis l'Océan Atlantique...
Quid de Nous? Contact ECO-Actus Politik-Actus Echos Société ECO-Formation Documentation
BIENVENUE
BIENVENUE
ON EST OU LA?  
DE CES 2 ENTREPRISES QUI AURAIENT DROLEMENT DEFIGURE LA BELLE IMAGE RECHERCHEE
POUR LE SOCIAL EN RDC
Samedi 20 mai 2019 Par Sabin KANI
bonjour

La RDC est un pays qui regorge de plus d’une barrière hydroélectrique. Mais, le théâtre que la SNEL fait jouer à la population congolaise est semblable à une simulation de l’enfer.

Prenons un seul d’entre des millions de cas que subissent les kinois, pour ne citer que Kinshasa. Dirigeons-nous vers le quartier Mimosa2 autrefois Kinsuka Pécheur pour considérer l’avenue de la résidence Mundabi et les alentours.
Parlons du théâtre d’1 mois :

  • Du 1er au 5 du mois : coupure injustifiée du courant. Tous les 2 ou 3 mystérieux techniciens de la SNEL qui font du succès en matière du courant disparaissent d’abord.
  • Le 4 du mois, ils côtoient de nouveau les ménages pour annoncer : « Aujourd’hui, le courant va revenir. Mais, l’on devra acheter scotch 10$, fil de 15 mètres dimension 32 pour plus ou moins à 30.000 FC, etc.
  • Le soir du 4, contrairement à la promesse de drôles d’agents, le courant n’est pas au rendez-vous.
  • Le 5, le courant revient, et une ligne d’entre 3 avenues en manque et l’on semble leur dire : C’est votre tour de délestage. Pourtant, délestage, c’est le rythme même de tous les jours.
  • Le 06, la facture arrive.
  • Le 8 on vient menacer de coupure.
  • Le 9, le courant est servi de 7.00 à 10.30’. Il revient à 17.00 jusqu’à 19.00. On le renvoie chez les tenanciers de terrasses et bars parce qu’il y a champion’s league. Même le match de Christiano ou Messi en Europe conditionne le courant pour un ménage qui a un abonnement plein de Canal+, un congélateur aux arrêts de fonctionnement.

Et toutes les nuits, sur les avenues Ngombi, Komando, Kutu et leurs environs, vous êtes tout à fait au village. Et ça, c’est le rythme de la RDC. Nous n’avons ici un échantillon de plaintes que de 3 avenues d’un seul quartier d’une grande commune. La SNEL, c’est plus que l’enfer ! Le mandat de Kabila a bien épaulé par vos services grâce au bon travail que vous fournissez. N’est-ce pas ?

Que la REGIDESO à son tour reprenne le travail que doit déployer une régie des eaux. On est où là ? Au lieu de penser déjà à transférer les eaux du fleuve Congo vers le lac Tchad…

Et la RDC, à espérer quoi encore ? Espérer qu’un gouvernement apportera développement ? Quand ? Avez-vous mesuré la taille, le poids, le niveau, la hauteur, les profondeurs, la longueur de tout ce qu’il faut construire, relancer et développer pour un pays de +/-90 millions d’habitants ?


bonjour
DES TITRES  
a
M. Mandiangu Makita Nestor – Quelle stratégie pour corriger : 2.024 décès causés par le paludisme en 2018 au Kongo central ? « Congolais Débout » : Plate-forme politique de plein avenir pour la vraie relance en RDC Le phénomène « Kuluna » ne secouerait-il pas Kinshasa autant, ni les villes de Boma et Matadi Mais Bandal, toi aussi, pourquoi t’es devenu la capitale des bars, kuzu et terrasses ?

Et si la CENI en Rép. Dém. du Congo  appliquait la suggestion émise par l'Honorable Député Patrick MUYAYA Atou Matubuana Nkuluki, officiellement désigné Gouverneur de province « faisant fonction » au Kongo central
Lire + Lire +
Lire + Lire +

bonjour
bonjour
bonjour




Devinettes  
De quoi,
de qui s'agit-il
dans ces images ?
Répondez via WhatsApp : +243824713084
Contact : +243824713084 (phone&whatsapp) - economik18@gmail.com NOUS REJOINDRE SUR RESEAUX SOCIAUX
hello
Retour à la Page d'Accueil ©ECONOMIK webDesigned